Combattre les maladies et parasites de votre palmier

Le palmier par nature est résistant mais prenez gare, la maladie n’est jamais loin. Nous allons voir ici les différentes pathologies dont il pourra souffrir et surtout comment les éviter !

maladie

Jaunissement : alerte mon beau palmier devient jaune

La plupart du temps cela arrivera si vous cultivez votre palmier en pot. Pas de panique, il vous faut juste renouveler la terre de votre arbre. Une fois par an (le mieux étant au printemps) je vous conseille de renouveler un maximum de terre de votre palmier. http://www.lefigaro.fr/jardin/questions-reponses/2015/11/09/30010-20151109ARTFIG00257-pourquoi-mon-palmier-jaunit-il.php

Mon palmier se transforme en panthère

Si des tâches apparaissent sur les palmes, il peut s’agir soit d’une bactérie soit d’un manque en minéraux. Généralement, je commence par pulvériser les palmes avec par exemple de la bouille bordelaise. Si sans effet, je lui apporte une terre riche et neuve !

La cochenille

Le traitement est plutôt simple mais il peut être long. Il vous faut pulvériser de l’anti cochenille tant que les insectes squatteront votre arbre. Ces derniers sont protégés soit par un bouclier brun soit par une sorte de couche blanche duveteuse.

L’araignée rouge

Presque microscopiques, les araignées rouges se trouvent généralement dans la partie inférieure. Ce sont des acariens qui fuient les ambiances humides. Il est donc important de bassiner de temps à autre votre palmier. Si vous avez manqué à vos devoir de bassinage et que le palmier commence à tourner rouge, il faudra passer à un traitement spécifique anti araignée rouge.

araigne-rouge

Le puceron

Toujours dans la famille des insectes, celui-ci fait plus dans la diversité : vert, noir, brun, jaune ou cendré. Ces derniers se nourrissent de la sève ce qui provoque une baisse de forme général de votre plante. En supplément les piqures vont déformer votre plante. Votre meilleur ami dans ce genre de situation reste la coccinelle qui va venir réaliser un festin sur votre palmier. Préférez cette méthode naturelle à un produit.

Paysandisia archon : le papillon du sud-ouest

Le palmier craint le froid mais pas les larves. Ce papillon est à prendre au sérieux car il peut venir facilement à bout de votre palmier. Il creusera des galeries et se nourrira du cœur. Pour détecter que votre palmier subit les assauts de ces larves voici quelques symptômes :

  • Perforations de palmes
  • Trous à la base des pétioles
  • Dessèchement rapide des palmes

Pas le choix, faite alors appel à un insecticide. Remplissez abondamment le cœur, trous et galeries.