Histoire et utilisation du palmier à travers le monde

Avec des milliers de représentants différents, le palmier offre protection et accompagnement de l’homme depuis sa naissance. Le palmier nourrit, loge, chauffe ou rafraîchit, il nous fournit même en corde ! Sur cette page je vous propose de faire un petit tour du panorama et de voir ensemble ce que le palmier est et a été.

Le Palmier d’or

or-palmier

Ces arbres font la fierté aussi bien que l’économie de nombreux pays. On les retrouve ainsi sur différents drapeaux : Haïti, Caroline du sud ou encore Floride. Non contents de s’inviter sur ces oriflammes, on retrouve aussi le palmier sur des pièces de monnaies et timbres officiels. Un moyen de rendre à César ce qui lui appartient tant le palmier peut parfois soutenir des économies entières.

Il est même aujourd’hui le symbole de succès notamment avec la palme d’or à Cannes.

Ma maison en palmier…

Le palmier fait rêver quand on le visualise au bord de la plage. Alors imaginez une maison en palmier au bord de l’eau ! Polynésie, Panama, Thaïlande, Philippines, Nouvelle-Guinée, Indonésie, tous ces pays ont en commun qu’ils se servent des palmiers comme matériaux principal pour construire leurs habitations.

Stipe pour mettre en place les poutres de charpente, feuilles pour réaliser la toiture et enfin folioles tressées pour les cloisons. Voici un exemple d’une maison construite en palmier. Seul petit défaut, leur faiblesse face au feu obligeant les pompiers à intervenir rapidement et surveiller constamment.

maison-en-palmier

 

… et à l’intérieur mes meubles en palmier

Ces arbres pleins de surprises permettent aussi de créer des meubles en rotin et décoratif. Ainsi rapidement l’homme à découvert qu’en utilisant les longues tiges, qui sont souples et très résistantes, il pouvait fabriquer toute sorte de meuble. Ainsi les palmiers lianes tel que le Calamus et le Demonorops sont souvent utilisés aujourd’hui pour fabriquer des meubles.

Des objets

On a utilisé la tige, les branches mais on peut aussi utiliser les fibres. Ainsi les fibres du palmier permettent de fabriquer corsage, natte, tapis et le fameux raphia. On utilise ici diverses espèces tel que les Trachycarpus, Trithrinax et Nannorrhops.

 

On en vit, on y vit et on en mange

Le palmier a eu tellement d’utilisation à travers les âges qu’il a bien fallu à un moment le gouter.  On a ainsi découvert que le tronc des Caryota fournissait du sucre, du sagou (fécule de palmier) mais qu’on pouvait aussi faire du vin de palme. Enfin on trouve aussi du miel de palme qui est extrait de la sève du cocotier du Chili et du datiers aux Canaries.

Le palmier guérit

Presque le meilleur pour la fin, le palmier est une composante essentielle de notre de traitement contre les maladies urinaires. Ainsi les baies de Serenoa servent par exemple pour créer des médicaments permettant de lutter contre l’adénome prostatique.